Macron et Orbán discuteront de l'adhésion de l'Ukraine à l'UE

Emmanuel Macron a invité Viktor Orbán à des négociations à Paris pour discuter du soutien de la Hongrie à l'Ukraine dans la question de l'adhésion à l'UE et du financement de la part de l'Union européenne

Amoledo
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron / Présidence estonienne de l'UE2017EE, CC BY 2.0 DEED

Le président français Emmanuel Macron a invité le Premier ministre hongrois Viktor Orbán à une réunion à Paris cette semaine pour discuter de la possibilité de soutenir l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne.

Les sources indiquent que Macron espère convaincre Orbán d'accepter cela, malgré ses demandes d'augmentation du financement de l'UE.

Certains diplomates européens considèrent les actions d'Orbán comme un jeu politique, tandis que d'autres y voient une menace sérieuse, soulignant sa rigidité croissante concernant l'adhésion de l'Ukraine à l'UE, même en échange de fonds supplémentaires de l'Union.

Orbán menace de perturber le sommet de l'UE sur l'Ukraine

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a menacé de perturber les plans du sommet de l'UE en décembre, qui discute de l'octroi d'aide financière à l'Ukraine et de la question de son adhésion à l'UE.

Viktor Orbán
Viktor Orbán / Présidence estonienne de l'UE2017EE, CC BY 2.0 DEED

La Hongrie exige une discussion sur l'impact des sanctions russes sur les pays de l'UE et le soutien stratégique à l'Ukraine avant de passer à une aide financière plus importante ou à des engagements en matière de sécurité.

Cette position bloque la discussion sur les questions liées à l'Ukraine et au budget de l'UE, et, selon Bloomberg, indique qu'Orbán ne craint plus les menaces de Bruxelles de couper le financement.

Publicité

Commentaires
Lisez également
Israël Katz et Stéphane Séjourné

Le ministre des Affaires étrangères d'Israël, Israël Katz, a discuté avec son homologue français, Stéphane Séjourné, des questions de sécurité et de diplomatie, obtenant un soutien sur des positions clés.

Drapeau de la Palestine

La Norvège, l'Irlande et l'Espagne reconnaissent la Palestine comme un État indépendant et cette décision entrera en vigueur le 28 mai, ce qui a provoqué une réaction vive d'Israël

Le ministre des Affaires étrangères de la France Stéphane Séjourné

Le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, a souligné les importantes différences entre le groupe terroriste Hamas et Israël, en commentant la demande du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d'arrêter leurs dirigeants

Voiture de police allemande

À l'approche de l'Euro 2024 et des Jeux Olympiques, l'Allemagne et la France renforcent les contrôles aux frontières pour garantir la sécurité des participants et des spectateurs

Salle de l'Assemblée Générale des Nations Unies

L'Assemblée Générale des Nations Unies a soutenu le statut de la Palestine, le Conseil de Sécurité décidera finalement. Les États-Unis et Israël sont contre

Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping effectuera des visites d'État dans trois pays européens, renforçant les liens stratégiques, particulièrement avec la France

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak

Rishi Sunak prévoit d'annoncer une aide militaire de 3 milliards de livres à l'Ukraine lors de sa visite officielle en Pologne

chat
10
Président de l'Ukraine Volodymyr Zelenskyy

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a commenté la proposition de Macron concernant un cessez-le-feu pendant les Jeux Olympiques, évoquant son expérience de négociations infructueuses avec la Russie

chat
12
Peter Pellegrini

Pellegrini a gagné les élections présidentielles de Slovaquie, obtenant 53,12% des voix contre 46,87% pour Korchok

chat
43
Le ministre de la Défense français Sébastien Lecornu

Sébastien Lecornu a annoncé le transfert à l'Ukraine de vieux transporteurs blindés VAB et de missiles Aster pour renforcer la défense aérienne

chat
161