Découverte d'une nouvelle espèce de dauphin aux dents uniques en Nouvelle-Zélande

Des scientifiques ont découvert un dauphin aux dents courbées en Nouvelle-Zélande, qui vivait il y a 22-23 millions d'années

Amoledo
Image d'un dauphin
Image d'un dauphin, photo illustrative / Linnaea Mallette, CC0 1.0 DEED

Des paléontologues ont découvert une nouvelle espèce de dauphins qui vivait dans les mers près des côtes de la Nouvelle-Zélande actuelle il y a environ 22-23 millions d'années.

Publicité

Le nom de ce mammifère ancien, Aureia rerehua, provient de la langue maorie et se traduit par "belle fermeture pour cape".

Cette espèce se distinguait par ses dents courbes uniques, dirigées vers l'extérieur, ce qui lui permettait probablement de capturer des petits poissons.

L'étude, dont les résultats ont été publiés dans le Journal de la Société Royale de Nouvelle-Zélande, a montré que des adaptations dentaires similaires existaient également chez d'autres cétacés anciens.

Par exemple, Odobenocetops, semblables aux morses et vivant le long de la côte Pacifique de l'Amérique du Sud au Miocène, possédaient des défenses asymétriques utilisées dans les rituels de parade nuptiale ou comme organes sensoriels, tandis que Nihohae matakoi de la Nouvelle-Zélande de la période de l'Oligocène avait des dents saillantes pour attaquer sa proie, rappelant les raies scie et les requins scie.

Shane McQuin et son équipe de l'Université d'Otago ont examiné des restes bien préservés de crâne, de colonne vertébrale et de côtes trouvés sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, datant de 22-23 millions d'années.

Ces découvertes appartiennent à une nouvelle espèce de dauphins de la super-famille Platanistoidea, proche du genre Otekaikea.

Aureia rerehua se distingue par ses fines dents courbées, formant une sorte de tamis lors de la fermeture de la bouche pour capturer de petits poissons, ce qui, combiné à l'écholocation et à la flexibilité du cou, en faisait un chasseur efficace en eaux peu profondes.

Un autre fait intéressant concerne une petite espèce de dauphins, Inermorostrum xenops, qui vivait il y a environ 29 millions d'années dans le sud-est des États-Unis, ne possédait pas de dents et se nourrissait de petits poissons et de céphalopodes en utilisant une méthode d'aspiration.

Il a été précédemment rapporté que la découverte d'unicités fossiles d'arbres anciens, datant de 350 millions d'années, au Nouveau-Brunswick, au Canada, offre des informations précieuses sur les écosystèmes primordiaux et l'évolution du monde végétal sur Terre, révélant de nouveaux aspects de l'histoire ancienne de la planète.

Publicité
Rappel:

Commentaires
Lisez également
Fouilles de canoës dans le site de La Marmotta, Italie

Des archéologues ont trouvé 5 anciens canoës près de Rome, datés de 5700 à 5100 ans avant notre ère, témoignant de technologies avancées du Néolithique

chat
28
Ceinture de Kuiper, illustration d'artiste

Des chercheurs américains ont découvert sur l'astéroïde Arrokoth la capacité de conserver longtemps le monoxyde de carbone, remettant ainsi en question la théorie de l'espace

chat
15
Starship

Le 14 mars, SpaceX prévoit le troisième test de Starship Super Heavy, après deux tentatives infructueuses

chat
25
NGC 604, capturée par la caméra en proche infrarouge

James Webb a envoyé des images uniques de la région étoilée NGC 604 de la galaxie Triangle, révélant des secrets cosmiques

chat
21
Le pont tropical Mamu dans le Queensland du Nord, Australie

Dans les forêts tropicales du Queensland, en 3 ans, le nombre d'espèces menacées d'extinction en raison des changements climatiques a augmenté de 25%

chat
18
Comète de Pons-Brooks (12P/Pons-Brooks)

La comète 12P/Pons-Brooks perd ses "cornes diaboliques" et acquiert une teinte verte après une éruption cryovolcanique

Christopher Luxon

Christopher Luxon, nouveau PM de Nouvelle-Zélande, vise des changements politiques majeurs avec sa coalition

chat
18
Boeing CST-100 Starliner

Joshua Kutryk du Canada rejoindra l'équipage du CST-100 Starliner de Boeing pour une mission à l'ISS en 2025, aux côtés des astronautes de la NASA

chat
41