Le Canada introduit des restrictions historiques sur le nombre de résidents temporaires, y compris les réfugiés

Pour la première fois, le Canada limite le nombre de résidents temporaires, y compris les réfugiés et les étudiants, face à l'augmentation de leur nombre

Amoledo
Drapeau du Canada
Drapeau du Canada, photo illustrative / JHVEPhoto, AdobeStock

Pour la première fois dans l'histoire, le Canada a décidé de limiter le nombre de résidents temporaires, y compris les réfugiés d'Ukraine, les étudiants étrangers, les travailleurs et les demandeurs d'asile, comme l'a annoncé le ministre de l'Immigration du pays, Mark Miller.

Publicité

Une réduction de 5% de la population totale est annoncée pour les trois prochaines années, à partir de septembre de cette année, alors que les résidents temporaires représentent actuellement 6,2% de la population.

En termes absolus, cela signifie une diminution à moins de 2,5 millions de personnes qui vivent actuellement au Canada avec un statut temporaire. Miller a souligné une "augmentation marquée" du nombre de ces personnes.

De plus, d'ici le 1er mai, les entreprises canadiennes devront réduire le nombre de travailleurs étrangers temporaires, à l'exception des secteurs de la construction et de la santé.

Cette décision représente un changement significatif dans la politique du Canada, qui s'est historiquement appuyé sur une immigration ouverte pour pourvoir les emplois et faire face au vieillissement de la population.

Auparavant, le Canada avait décidé de prolonger les restrictions sur l'achat de biens immobiliers par les citoyens étrangers jusqu'en 2027, dans le but de contrôler l'augmentation des coûts du logement et d'assurer l'accessibilité du marché immobilier pour les citoyens du pays.

De plus, le Canada a annoncé des investissements de plus de 362 millions de dollars dans un programme de logement pour les réfugiés, en réponse aux demandes d'aide des autorités locales et dans le but d'une meilleure adaptation des migrants.

Publicité
Rappel:

Commentaires
Lisez également
Drapeau de la Palestine

La Norvège, l'Irlande et l'Espagne reconnaissent la Palestine comme un État indépendant et cette décision entrera en vigueur le 28 mai, ce qui a provoqué une réaction vive d'Israël

Voiture de police allemande

À l'approche de l'Euro 2024 et des Jeux Olympiques, l'Allemagne et la France renforcent les contrôles aux frontières pour garantir la sécurité des participants et des spectateurs

Salle de l'Assemblée Générale des Nations Unies

L'Assemblée Générale des Nations Unies a soutenu le statut de la Palestine, le Conseil de Sécurité décidera finalement. Les États-Unis et Israël sont contre

Ellinikon

À Athènes, la construction d'Ellinikon a commencé — la plus grande Smart City d'Europe qui, d'ici Noël 2026, deviendra le foyer de 20 000 habitants

Roi et Reine du Danemark

Au Danemark, le portrait de gala officiel des nouveaux monarques, orné de régalias historiques, a été publié

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak

Rishi Sunak prévoit d'annoncer une aide militaire de 3 milliards de livres à l'Ukraine lors de sa visite officielle en Pologne

chat
10
Président de l'Ukraine Volodymyr Zelenskyy

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a commenté la proposition de Macron concernant un cessez-le-feu pendant les Jeux Olympiques, évoquant son expérience de négociations infructueuses avec la Russie

chat
12
Incendie à Copenhague

À Copenhague, le bâtiment historique de la bourse du 17ème siècle est en feu ; les habitants locaux tentent de sauver des œuvres d'art

chat
14
Voiture de police de Sydney

La police de Sydney enquête sur une attaque au centre commercial Bondi où cinq personnes ont été tuées. Lien possible avec le terrorisme

Peter Pellegrini

Pellegrini a gagné les élections présidentielles de Slovaquie, obtenant 53,12% des voix contre 46,87% pour Korchok

chat
43