22.06.2024 France
850 jour depuis l'invasion barbare de l'Ukraine

Le ministre des Affaires étrangères de la France souligne les différences entre le Hamas et Israël après la demande d'arrestation de la CPI

Le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, a souligné les importantes différences entre le groupe terroriste Hamas et Israël, en commentant la demande du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d'arrêter leurs dirigeants

Oleksandr Budariev
Le ministre des Affaires étrangères de la France Stéphane Séjourné
Le ministre des Affaires étrangères de la France Stéphane Séjourné / Photo : x.com/steph_sejourne

Le 21 mai, s'exprimant au parlement, Stéphane Séjourné a déclaré que les demandes du procureur de la CPI, Karim Khan, pour des mandats d'arrêt ne devaient pas mettre sur un pied d'égalité le Hamas et Israël.

Face aux tentatives d'instrumentaliser le travail de la Cour pénale internationale à des fins politiques, Séjourné a rappelé les principes français :

  • Respect de l'indépendance de la justice internationale ;
  • Aucune équivalence possible entre le Hamas, un groupe terroriste, et Israël, un État démocratique.

Séjourné a expliqué que le Hamas est une organisation terroriste qui a organisé les attaques du 7 octobre et en a assumé la responsabilité, tandis qu'Israël est un État démocratique qui doit respecter le droit international dans une guerre qu'il n'a pas commencée.

Le chef de la diplomatie française a également déclaré que les juges de la CPI doivent décider indépendamment de l'émission des mandats d'arrêt.

Auparavant, son ministère avait exprimé son soutien à la CPI, sans mentionner les différences entre Israël et le Hamas.

Les dernières déclarations de Stéphane Séjourné clarifient la position du ministère, soulignant qu'il ne faut pas égaliser les actions d'un État et d'un groupe terroriste.

La CPI demande l'arrestation des dirigeants israéliens et palestiniens pour crimes de guerre

La Cour pénale internationale (CPI) demande l'arrestation du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, du ministre de la Défense Yoav Gallant et des dirigeants du Hamas Yahya Sinwar, Muhammad Al-Masri et Ismail Haniyeh.

Le procureur en chef, Karim Khan, a déclaré que les dirigeants du Hamas sont responsables de meurtres, de prises d'otages, d'actes de violence et de tortures, commis lors de l'attaque contre Israël le 7 octobre 2023.

Le procureur de la CPI Karim Khan
Le procureur de la CPI Karim Khan / Photo : Ministerie van Buitenlands, CC BY-SA 2.0 DEED

Khan a également accusé Netanyahu et Gallant de crimes de guerre contre les Palestiniens. Parmi eux, l'utilisation de la famine comme méthode de guerre, les attaques contre les civils et les meurtres intentionnels.

Il a souligné qu'Israël doit respecter le droit international, malgré la nécessité de protéger sa population.

Rappel:

Commentaires
Lisez également
Centrale nucléaire Eurodif, Tricastin, France

La France a annoncé son intention de construire huit réacteurs nucléaires supplémentaires EPR2, ce qui entraînera une augmentation de la capacité totale des centrales nucléaires de plus de 23 GW.

chat
10
Participants au Sommet de la paix en Suisse

Lors du sommet en Suisse, des voies vers la paix en Ukraine ont été discutées, le droit international a été confirmé et un appel à la navigation sécurisée et à la libération des prisonniers de guerre a été lancé.

Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron dissout l'Assemblée nationale et fixe de nouvelles élections au 30 juin, en réponse à la défaite de son parti aux élections européennes.

Brigitte Macron, Emmanuel Macron, Joe Biden, Jill Biden en France

Les présidents des États-Unis et de la France ont discuté des mesures de soutien à l'Ukraine et du renforcement de la sécurité de l'OTAN, confirmant leur détermination à défendre la liberté et la démocratie.

chat
10
Kylian Mbappé

Kylian Mbappé, la superstar du football français, a signé un contrat avec le Real Madrid jusqu'en 2029, mettant fin à une saga de transfert de plusieurs années.

chat
10